Comment se fait la rédaction d’un constat grâce à une dashcam ?

La dashcam est l’outil parfait pour filmer efficacement toutes sortes de scènes et même les accidents. C’est justement pour cela qu’elle peut être utilisée comme preuve palpable dans les cas de mésentente lors d’un accident. Cela explique également le fait que pour la rédaction d’un constat, elle soit utilisée. Évidemment, plusieurs étapes interviennent tout au long de cette procédure de rédaction grâce à la dashcam.

En visionnant les images filmées par la dashcam

La dashcam permet en effet de filmer toutes les scènes lorsqu’elle est installée sur le devant de la voiture. Lesdites vidéos sont d’une grande aide puisqu’elles participent à prouver de la bonne foi du conducteur lors d’un accident. Elle arrive même à détecter la couleur de la voiture, le numéro de la plaque d’immatriculation de la voiture concernée. Le conducteur peut même être identifié.

En analysant les images filmées

dashcam

Une fois que les vidéos de l’accident sont enregistrées par la dashcam, la vidéo est recueillie par la police ou l’assurance pour une analyse minutieuse. Cette dernière consiste à déterminer les causes réelles de l’accident. Il peut s’agir d’une cause générale, d’une cause liée au conducteur et à son comportement. La dernière cause prend en compte l’état du conducteur au moment de l’accident.

Lire aussi : Les français redoutent toujours plus un accident en voiture qu’en avion.

Aussi, le facteur d’âge des conducteurs a une certaine influence sur le degré de l’accident. Durant cette analyse peut être déterminée la gravité de l’accident. Autrement dit, tous les éléments intervenant dans l’accident sont pris en compte pour favoriser la déduction des responsabilités de chacune des personnes impliquées.

En déterminant les différentes responsabilités et en tranchant le litige

dashcam

Après l’analyse minutieuse, la police ou l’assureur a une compréhension claire de ce qui s’est réellement passé. Il est donc normal de déterminer maintenant les différentes responsabilités.

Lire aussi : Les meilleures caméras de chasse.

C’est une responsabilité qui permet de déterminer la part d’indemnités que chaque conducteur impliqué dans l’accident devra verser. Ce calcul de responsabilités pour les accidents automobiles varie d’une province à une autre. La manière d’obtention desdites indemnités varie également suivant cette logique.

En cas de dommage

Quel que soit le genre d’assurance automobile que vous avez, la responsabilité doit être établie. Dans ce cas, c’est uniquement l’expert en sinistre qui a été mandaté par le tribunal ou par l’assureur qui se chargera de déterminer le responsable de l’accident.

  • Si cet expert conclut votre responsabilité totale pour l’accident automobile, vous serez couvert pour les dommages que vous avez causés à une autre personne. Toutefois, les dommages se référant à votre voiture ne seront pas couverts sauf si vous avez des couvertures facultatives.
  • Par contre, si le sinistre évalue à 0 % votre responsabilité dans l’accident, vous serez indemnisé pour tous les dommages, moins votre déductible ou votre franchise. Cette indemnité couvre les réparations ou le remplacement de votre voiture et même la location d’une voiture de prêt.
  • Lorsque la responsabilité est partagée, vous serez obligé de payer la part de dommage qui correspond à votre part de responsabilité, moins votre franchise.

C’est suivant les preuves de la vidéo filmée par la dashcam que le tribunal pourra se baser pour trancher en bonne et due forme le litige – pour en savoir plus, vous pouvez lire ce site comparatif.